Foies Gras du Périgord

Vous êtes ici

Les fraises du Périgord IGP : c’est la saison !

Categorie article mag: 
Un terroir, des productions

Les fraises du Périgord IGP : c’est la saison !

Image: 

Sucrées, acidulées, coniques ou allongées, les Fraises du Périgord IGP sont réputées pour la qualité de leur goût ! Cultivées selon un savoir-faire alliant tradition et modernité, les huit variétés de Fraises sont présentes sur les étals d’avril à octobre. Nées sur la même terre que les canards du Périgord, les Fraises du Périgord deviennent en cuisine de solides alliées du Foie gras du Périgord IGP.

Fraises et Foie gras du Périgord, deux produits de terroir

La Fraise et le Périgord, c’est une longue histoire. Ce petit fruit rouge s’épanouit en Dordogne depuis la fin du XIXe siècle, lorsque les premières cultures se faisaient entre les rangs de vignes. Aujourd’hui, les Fraises du Périgord ont leur propre territoire : le Périgord central. Son exposition au soleil, son climat tempéré grâce à l’ouverture sur l’océan, ainsi que des sols légers, perméables et riches en humus sont autant d’atouts pour produire des fruits de qualité.

 

« Quand nous travaillons la fraise, nous espérons toujours que les clients l’apprécieront. Pour nous la seule qualité est le goût ! Il faut que les personnes qui choisissent nos fraises prennent du plaisir en les mangeant. »

Franck Pernot Du Breuil, président de l’Union Interprofessionnelle de la Fraise du Périgord.

 

Les Fraises du Périgord IGP se déclinent en huit variétés. Elles se récoltent d’avril à octobre.

  • Gariguette : fondante et acidulée (avril à mi-juin)
  • Darselect : ferme et régulière (avril à juin)
  • Cléry : conique et sucrée (avril à juin)
  • Donna : allongée et ferme (avril à juin)
  • Candiss : brillante et moelleuse (avril à juin)
  • Cirafine : tendre et juteuse (mai - juin)
  • Mara des bois : petite et très aromatique (mi-mai à octobre)
  • Charlotte : très sucrée et goût musqué (mi-mai à octobre)

 

Fraises du Périgord IGP : une production rigoureuse

Comme pour le Foie gras du Périgord, les producteurs de Fraises du Périgord se sont dotés d’un cahier des charges exigeant, afin de garantir un haut niveau de qualité. Celui qui encadre la production des 230 producteurs de fraises poursuit un objectif majeur : proposer des fruits qui ont du goût.

Pour obtenir huit variétés de Fraises IGP avec une véritable spécificité, les pieds sont plantés en pleine terre. Les délicates Fraises du Périgord demandent des techniques respectueuses de l’environnement. De la plantation à la cueillette, tout doit se faire avec délicatesse, si on ne veut pas stresser ou abîmer le fruit.

« La traçabilité va jusqu’à la parcelle. Il y a un encadrement et un suivi technique pour que tout soit fait au profit du goût. La fraîcheur, la brillance ou encore le niveau de maturité sont des éléments primordiaux pour l’appellation. »

Franck Pernot Du Breuil, président de l’Union Interprofessionnelle de la Fraise du Périgord.

 

1 500 tonnes, sur un total de 8 000 tonnes de fraises produites chaque année en Périgord, portent le logo de l’IGP.

 

La Fraise et Le Foie gras du Périgord dans votre assiette

Quant à la dégustation des Fraises du Périgord, quelle est votre recette préférée ? Franck Pernot Du Breuil les aime : « cueillies directement sur le pied, avec éventuellement de la crème fouettée. Ou alors coupées en deux avec un peu de citron. »

Surtout, il faut les déguster rapidement après l’achat ! « Ainsi, elles ne perdent pas leur goût ». Passez-les une demi-heure au frais, pas plus, avant de les déguster, ou alors sortez-les au moins une heure avant de les manger. Elles seront ainsi à bonne température pour exprimer tous leurs arômes !

Foie gras du Périgord et Fraise sont également des alliés parfaits en cuisine : la fraîcheur et le sucre de la fraise se marient subtilement avec la douceur du foie gras. Voici deux recettes gourmandes à essayer !