Foies Gras du Périgord

Vous êtes ici

Foie gras du Périgord et Vins de Bergerac : un mariage heureux !

Categorie article mag: 
Consommer le foie gras autrement…

Foie gras du Périgord et Vins de Bergerac : un mariage heureux !

Image: 

Tout comme le Foie Gras du Périgord, les Vins de Bergerac sont indissociables de la Dordogne ! Élevés en fût ou en cuve, ces vins se dégustent parfaitement avec tous les produits dérivés du canard !

Les vins de Bergerac : un savoir-faire précis

Avec leurs 9 appellations et leurs 5 couleurs, les Vins de Bergerac sont ancrés dans le paysage du Périgord Pourpre depuis des générations. Parmi les 900 vignerons présents sur le territoire se trouvent Alain et Marlène Mayet du Domaine du Bois de Pourquié à Conne de Labarde. Une exploitation dans la famille Mayet depuis 1852. Leur production offre un beau panel des vins produits dans le Bergeracois : Bergerac Sec, Bergerac rouge, Bergerac rosé, Côtes de Bergerac Rouge, Côtes de Bergerac Blanc et Monbazillac.

« Outre l’histoire, les châteaux, les grottes, le Périgord est également connu pour sa gastronomie et son mariage avec le vin est un mariage heureux ! »

Marlène Mayet du Domaine du Bois de Pourquié

Et pour toujours réussir à faire mieux, la famille Mayet a profité, il y a une dizaine d’années, d’une étude de terroirs, afin de savoir quel type de sol correspond le mieux à quel cépage.

« Nous avons appris que nous avions de superbes terroirs “à blanc“ à base de terres argilo-limoneuses. Ce sont des terrains qui ajoutent une valeur supplémentaire aux Sauvignons blancs et aux Sauvignons gris. Pour les Merlots, la terre la plus adaptée pour nous est la boulbène qui est plus souple. »

Alain Mayet du Domaine du Bois de Pourquié

Les vignerons en ont même profité pour expérimenter de nouveaux cépages. Pour leur Côtes de Bergerac Blanc Moelleux, par exemple, ils utilisent dorénavant du Sauvignon blanc et du Sauvignon gris, au lieu des cépages de Sémillon ou de Muscadelle traditionnels.

Une expérience qui a permis aux Mayet d’obtenir la médaille d’or au concours des Vins de Bergerac 2016 et également de devenir les Vignerons de l’année 2016, pour leur Côtes de Bergerac Blanc moelleux 2015. « Le Sauvignon gris donne des arômes assez exceptionnels, des notes de fruits exotiques » précise Alain Mayet.

« Lorsque vous le sentez, vous avez l’impression qu’il s’agit d’un blanc sec. Mais quand on le goûte, la sucrosité est bel et bien là. Je ne regrette pas d’avoir fait ça avec mon œnologue. Comme on dit : essai transformé ! »

Alain Mayet du Domaine du Bois de Pourquié

Foie Gras du Périgord et Vins de Bergerac : l’assemblage séculaire

Avec des parents qui produisaient du Foie Gras du Périgord, Marlène Mayet ne peut que vous conseiller « de boire un Monbazillac avec le foie gras ». Pour Marie-Pierre Tamagnon de l’Interprofession des Vins de Bergerac et de Duras, le foie gras de canard se déguste aussi avec « un Rosette qui jouera les accords en douceur sur une terrine de foie gras de canard. Avec le Côtes de Bergerac blanc moelleux, ces deux appellations offrent la juste sucrosité alliée à une belle vivacité pour être au diapason avec l’onctuosité du foie gras. »

En ce qui concerne les autres produits issus du canard, Marie-Pierre Tamagnon vous distille quelques conseils :

  • Confit : Avec ce mets généreux, n’hésitons pas à sortir les plus beaux atours : Pécharmant et Côtes de Bergerac rouge relèveront le défi. Une belle cuvée structurée, aux arômes intenses viendra mettre en relief les saveurs de ce must de la cuisine du Périgord.
     
  • Magret : Un Montravel rouge, avec sa prédominance de merlot fera un beau duo avec ce mets en jouant sur du velours grâce à ses tanins élégants. Les notes profondes de baies rouges du vin donneront la réplique à la chair tendre et savoureuse du magret pour un accord parfaitement réussi.
     
  • Magret fumé : En salade avec d’autres ingrédients comme la noix ou le cabécou il pourra être servi avec un Côtes de Duras rosé ou un Bergerac rosé. En tapas, un Bergerac rouge bien friand sera le compagnon idéal.
     
  • Grattons : Un Côtes de Duras rouge sera le partenaire idéal pour se régaler d’une tartine de pain légèrement grillée servie avec de savoureux grattons. Quoi de plus simple et de plus délicieux pour un pur moment de gourmandise ?
     
  • Gésier : Traditionnellement servi dans une salade périgourdine joliment garnie, il pourra s’accompagner d’un Bergerac rosé ou d’un Côtes de Bergerac moelleux.
     
  • Cou de canard : Une belle cuvée de Côtes de Bergerac rouge sera à la hauteur du nec plus ultra de la tradition périgourdine, le cou de canard farci. Un assemblage merlot cabernet sauvignon issu d’un beau terroir garantit une rencontre au sommet.
     
  • Foie gras d'oie : Si on joue les accords ton sur ton, une belle cuvée de Monbazillac ou Saussignac assure une harmonie voluptueuse avec la texture onctueuse du foie gras. Pour les amateurs, une cuvée haut de gamme de Bergerac ou Montravel sec bien élevée en barrique relèvera la subtilité incomparable de l’oie.