Foies Gras du Périgord

Vous êtes ici

« 100 % plaisir », le Périgord à l’heure du Tour de France 2017

« 100 % plaisir », le Périgord à l’heure du Tour de France 2017

Pendant le passage du Tour de France 2017, le Périgord a mis les petits plats dans les grands. Tout le monde s’est mobilisé, y compris les chefs étoilés. Pour la venue des acteurs Antoine Duléry et Zinedine Soualem en Dordogne, le chef Vincent Arnould a décidé de leur faire goûter ses spécialités.

Il a installé une cuisine éphémère dans le jardin de La Table à Cubjac. Les coureurs passent, les souvenirs de bons repas du Périgord restent !

Le plaisir de partager les bons produits du Périgord

Chef étoilé, Vincent Arnould a l’habitude de diriger la cuisine de son restaurant gastronomique, le Vieux Logis à Trémolat. Alors ce dîner en l’honneur des acteurs Zinedine Soualem et Antoine Duléry était plutôt un moment de décontraction. « Mon seul but est de faire plaisir aux gens présents. C’est tout ! », sourit le chef du restaurant.

Pour cette occasion, il a concocté deux recettes : « Le Foie Gras du Périgord poché au vin rouge de Bergerac. C’est un des classiques de la maison. C’est l’association des deux plus beaux produits du Périgord. Et nous proposons aussi le burger de canard au pain maïs ».

Pour les cuisiniers, voici d’ailleurs la recette d’un hamburger façon Périgord, avec du foie gras poêlé et du magret de canard du Périgord :

 

 

Le Tour de France 2017 et le Foie Gras du Périgord

Pendant les deux étapes du Tour de France 2017 en Dordogne (mardi 11 et mercredi 12 juillet 2017), des dizaines de kilomètres ont été avalées par les coureurs. De l’autre côté des barrières, ce sont plutôt des tartines de Foie gras du Périgord qui ont été englouties par les touristes.

Grâce à son rayonnement international, le Tour de France est une belle occasion de faire découvrir la richesse de la gastronomie locale. Les visiteurs du monde entier viennent pour la petite reine, ils repartent avec le souvenir d’un très agréable déjeuner.

Pour le Tour de France 2017, Vincent Arnould a d’ailleurs imaginé une rencontre entre sa cuisine et la culture cycliste. Au Vieux Logis, il a mis à la carte un dessert un peu particulier.

« C’est la deuxième fois que le Tour de France s’arrête en Périgord. Depuis, on a revisité le Paris-Brest avec des produits du Périgord et surtout on l’a rebaptisé Paris-Trémolat. Il est toujours à la carte et il plaît énormément. Avec des noix, du caramel et des choux : c’est 100 % gourmandise, 100 % plaisir et 100 % Périgord. »

Si les coureurs du Tour de France sont repartis. Les produits du Périgord sont toujours là. Si vous avez envie de tester une escalope de foie gras poêlée avec une glace maïs ou encore un tartare de canard avec des copeaux de foie gras crus, prenez la direction de la Route du Foie gras du Périgord et faites une étape chez Vincent Arnould.